Tecpán

En langue locale, Tecpán se traduit par les termes « Villa des dieux » ou « Maison de la royauté ». Situé dans les Andes, cette municipalité se localise sur le plateau central du Guatemala, dans le département de Chimaltenago. Elle s’étend sur une superficie de 201 km² et se trouve à 55 km de Guatemala city. On y dénombre près d’une trentaine de villages et une ville principale pour une population de 35 000 habitants, selon le dernier recensement. Elle doit particulièrement ses attraits pour ses beaux paysages et sa végétation variée.

Tous les ans a lieu un grand festival marquant l’anniversaire de la ville. À cette occasion, les locaux démontrent tous leurs savoir-faire en exposant des collections de peinture, des objets artisanaux en métal et en bois, des spécialités culinaires et bien d’autres. Les habitants comptent perpétuer cette tradition jusqu’en 2024, année à laquelle la ville célèbrera ses 500 ans. Mais le principal but consiste surtout à favoriser la promotion des talents locaux.

Histoire

Autrefois, Tecpán s’imposait comme la première capitale du Guatemala jusqu’en 1525. La région devint par la suite le principal centre militaire colonial espagnol. Les deux années qui s’ensuivirent furent marquées par la fondation d’une seconde capitale, connue sous le nom de Ciudaj Vieja. Au cours de la conquête du Guatemala, les Maya Kaqchikel donnaient du fil à retordre aux conquistadors Espagnols. Afin de renforcer leurs techniques d’oppression, ces derniers décidèrent de construire un fort sur le territoire.

Aujourd’hui

Tecpán s’enorgueillit de pouvoir se classer en tant que grande municipalité du Guatemala, grâce à sa position géographique par rapport à l’angle nord-est de Chimaltenago. À l’heure actuelle, sa population se compose majoritairement de descendants issus de la civilisation Maya Kaqchikel.

Étant donné son emplacement sur l’autoroute interaméricaine, vous aurez la surprise de dénicher de nombreux restaurants sur un tronçon de 14 km, ce qui lui a valu le surnom de « route de la gastronomie du Guatemala ». Autant en profiter pour faire une halte et goûter à la cuisine typique. Au menu, pepian negro ou poulet en sauce noire, fiambre, pulique ou subanik…

Que voir Tecpán ?

Si Tecpán attire un certain nombre de visiteurs, ce sera sans doute grâce à son parc archéologique Iximche, autrement appelé « Árbol de Maíz », à quelques distances de la ville. Juché sur un promontoire de la colline principale, ce musée à ciel ouvert expose quelques temples et habitations se dressant au milieu des vestiges, jadis construits en adobe. Jusqu’à présent, le site laisse encore place à de nombreuses activités culturelles et religieuses, pratiquées depuis plusieurs générations. Les lieux semblent vous plonger dans une véritable immersion temporelle et pour cause : vous éprouverez en quelques instants le courage des ancêtres mayas se dévouant corps et âme pour tenter de défendre leur culture et tradition. Par ailleurs, vous aurez encore l’occasion de visiter d’autres endroits intéressants à proximité.

Guatemala city

Cette ville moderne à l’ambiance effervescente se situe à environ une heure de Tecpán. Dans le courant de l’année, Guatemala City se trouve partagée entre les activités culturelles et les plaisirs du shopping. D’autre part, de nombreux musées comme el mundo perdido, acropolis central et le musée de la plantation du café ouvrent leurs portes, au grand bonheur des passionnés d’histoire.

Antigua

Cette ville représente un important joyau du Guatemala. Jadis fortement assaillie par une série de catastrophes naturelles, la cité fut aussitôt laissée à l’abandon par ses habitants. Sa situation prospère a fait d’Antigua un endroit très apprécié des visiteurs. Aujourd’hui, vous aurez encore l’occasion d’apercevoir une grande partie de ses ruines. Antigua est aussi réputée pour concentrer d’innombrables restaurants, bars et café qui longent ses rues pavées.

Le marché municipal de Panajachel

Durant la première partie de votre visite, l’émerveillement saute aux yeux. De longues rangées de boutiques vous accueillent, sous le regard attentif des commerçants revêtus de leurs tenues traditionnelles : femmes habillées de cortes et huipils, messieurs aux traje (chapeau de cow-boy et pantalon coloré). Un autre coin du marché expose des étals de boucherie, de produits frais, où s’affairent des vendeurs de fruits, de légumes et de fleurs. Si vous comptez rapporter quelques souvenirs, sachez qu’un emplacement a été consacré pour cela. Vous y dénicherez toutes sortes d’articles, tels que des chapeaux en laine, des hamacs, des sacs brodés, des châles et des taies d’oreillers. N’oubliez pas de passer par le rayon de maroquinerie, des céramiques, des bijoux et des sculptures en bois. Dans ce genre d’endroit, le marchandage est de monnaie courante.

Le lac Atitlán

C’est l’un des lieux à ne pas manquer lors de votre passage à Tecpán. Idéalement entouré d’un groupe de villages, le lac Atitlán dévoile son charme au milieu d’un décor paisible. Les habitants locaux se réservera de vous adresser le meilleur accueil, tout en vous proposant toutes sortes d’objets artisanaux mayas. En outre, le lieu offre tout un panel d’activités nautiques ainsi que des propositions de randonnée. Comme toujours, ne repartez pas sans avoir dégusté au moins l’une de ses spécialités locales.

Volcan San Pedro

Envie d’un paysage totalement différent ? Optez cette fois pour une **petite excursion sur le Volcan inactif San Pedro **. S’élevant à près de 3 000 m de hauteur, le sommet offre une vue panoramique sur la ville de San Pedro La Laguna, les montagnes environnantes et les villages regroupés sur les berges du lac. En compagnie d’un guide expérimenté, vous en saurez davantage sur les caractéristiques du volcan et ses types de végétation. De plus, ses sols fertiles semblent particulièrement favorables à l’agriculture. Lors de votre balade, attendez-vous à trouver des champs de maïs, des plantations de café ainsi qu’une jungle luxuriante au milieu d’une forêt de pins, de fleurs exotiques et de nombreuses variétés de champignons sauvages.

Informations pratiques

Climat

En raison de son emplacement élevé, des forêts et des montagnes qui l’encadrent, la région de Tecpán connaît un climat froid mais peut se visiter tout au long de l’année.

Comment s’y rendre ?

Trois modes de transport vous permettront d’atteindre Tecpán au départ de Chimaltenago. En taxi comme en voiture privée, le trajet durera près de 40 mn mais la différence se maintient au niveau des tarifs. Le meilleur moyen d’y arriver serait d’opter pour le bus avec des prix relativement bas. Tous les départs se synchronisent toutes les 20 mn et il faudra compter une heure de parcours pour le voyage.

Comment se déplacer ?

Tecpán dispose d’une excellente desserte en matière de transports en commun. Choisissez entre le bus ou le taxi pour vous déplacer, mais optez pour un 4x4 si vous prévoyez une sortie.

2 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Alexia de "Kayala Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+50 256 353 656