San Agustín Lanquín

San Agustín Lanquín, ou Lanquín tout court, est une commune du département d’Alta Verapaz, juché à 380 m de hauteur. Avec sa superficie de 208 km², la province concentre actuellement une population d’environ 16 500 habitants, majoritairement d’origine maya Q’eqchi. Les tenues vestimentaires des femmes, appelées « huipils », ne manqueront pas d’attirer tous les regards pour leurs couleurs chatoyantes mais aussi pour leur style de conception.

Tout comme dans les autres régions du Guatemala, San Agustin Lanquín célèbre sa foire annuelle qui se tient du 24 au 28 août, rattachée à la célébration de saint-Augustin. Il faut également savoir que le site a obtenu le statut de patrimoine culturel national depuis 1997. Lors d’une escapade, vous comprendrez aussitôt pourquoi le site attire un certain nombre de visiteurs.

Histoire

D’après certaines documentations, Lanquín désignait à l’époque un village administré par l’Ordre des Prêcheurs, dont faisaient partie des orateurs tels que Pedro de Angulo, Luis de Cancer, Rodrigo de La Cebra… Dans le courant des années 1540, ces derniers y construisirent la première chapelle catholique qui fut baptisée San Agustin Lanquín.

Vers le 19e siècle, ledit village se changea en municipalité, dirigé par le premier maire nommé Crisanto Beb. La période du 20e siècle se caractérisa par de nombreux changements. D’abord en 1956, lorsque Lanquín fut déclaré parc national en 1956, puis en monument national en 1970. Cette année marqua la période où le gouvernement du général Carlos Arana Osorio a officiellement créé « la bande transversale nord », dont le but était de promouvoir le développement agricole.

Entre temps, la période de colonisation à fait l’objet d’importants investissements sur une zone prédéfinie, visant cette fois à octroyer des terres aux paysans indigènes. La totalité de cette zone regroupa notamment quatre municipalités, à savoir celles de Lanquín, de Quiché, d’Alta Verapaz ainsi que la totalité du département d’Izabal.

Aujourd’hui

La région San Agustin Lanquín doit principalement ses atouts à sa richesse archéologique, mais bénéficie aussi d’une grande importance dans le secteur de l’élevage et l’exploitation du bois précieux. Actuellement, Lanquín connaît une véritable expansion au niveau culturel et religieux. Les dernières estimations démontrent qu’environ 65 % des habitants s’exercent dans la foi catholique romaine, au milieu d’une faible minorité de chrétiens évangéliques. D’autre part, la civilisation Q’eqchi se garde autant que possible de conserver leurs traditions ancestrales, orientées en grande partie sur le respect de l’environnement. Deux autels, situés dans les Grutas et à Semuc Champey, définissent cet important principe de base culturel.

Que visiter à San Agustin Lanquin ?

Vous commencerez votre périple en longeant ses ruelles typiques formées de pitons rocheux, donnant sur un cadre époustouflant. Vous verrez défiler d’interminables plantations de bananeraies, de café, de maïs, ainsi que de vastes champs de cardamome. Certains points d’observation vous permettront en même temps de visionner l’ensemble du village sous de multiples facettes. Ce qui vous conduira également à l’objet principal de votre excursion : la visite des grottes qui se trouvent à deux emplacements différents. Autant vous rappeler que leur accès nécessite les services d’un guide expérimenté, à bord d’un 4x4.

Les Grutas de Lanquín

Il s’agit de votre prochaine étape de votre escapade. Situées à seulement 25 minutes de la ville, les Grutas de Lanquín présentent un complexe de grottes calcaires, à l’intérieur desquelles se dressent d’impressionnantes formations rocheuses. Le site, doté d’un grand charme, a été déclaré parc national en 1955.

La grotte Kamba

Celle-ci se repère à une dizaine de kilomètres dans la zone sud, à Semuc Champey. La merveille, déclarée monument naturel, revêt d’une mystérieuse beauté grâce à ses formations géologiques singulières. L’ensemble comporte de gouffres obscurs dont il est impossible de discerner le fond. Vous pourrez vous y engouffrer une bougie à la main, et ce sera le seul moyen d’éclairer les lieux. De plus, la cave abrite toute une colonie de chauves-souris, de quoi se faire une belle frayeur lors de votre exploration. À quelques petites distances de là coule la rivière Cahabon où les amateurs de tubing se donnent rendez-vous. Changement de décor à présent, en direction des piscines naturelles de Semuc Champey. Situées dans la région de Las Marias, les jolies cascades créées par un bras du cours d’eau vous incitent pour un petit plongeon au milieu de ses eaux douces aux couleurs bleu et cristalline.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Vous avez recours à deux solutions pour atteindre San Agustin Lanquín. La première option consiste à changer de bus trois fois de suite, en passant par Guatemala et Coban. La seconde alternative propose des shuttles directs an partant d’Antigua et qui sont plus rapides. Le prix du trajet coûte 175 Qtz par personne, soit environ 20 €.

Comment se déplacer ?

Pour circuler au sein du village, vous avez le choix entre le bus et le 4x4 mais la marche constitue également une bonne option pour visiter et profiter de la ville.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Alexia de "Kayala Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+50 256 353 656