Antigua Guatemala

Située à 45 kilomètres à l'ouest de Ciudad de Guatemala , Antigua figure parmi les destinations touristiques les plus prisées du Guatemala. Fondée en 1543, toute l'architecture de la ville fait penser au XVIe siècle.

La beauté de ses rues pavées de pierres, de son paysage urbain pittoresque et de ses nombreux édifices d'époque lui a valu d'être classée Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979.

Certains bâtiments ont été détruits par plusieurs séismes survenus au XVIIIe siècle. Leurs vestiges accordent un charme unique à cette ancienne capitale du Royaume du Guatemala.

Histoire

Avant l'arrivée des Espagnols, toute la région était habitée par différents peuples mayas. Parmi ces derniers, le royaume des Kaqchikel avait choisi d'établir sa capitale sur le site d'Iximche, près de l'actuelle ville de Chimaltenango.

Après avoir conquis les environs, les conquistadors voulurent y établir la capitale de leur nouvelle colonie en 1527. Suite au soulèvement des Kaqchikel, ils durent transférer cette institution près de la ville de Ciudad Vieja. Cette fois-ci, le volcan Agua entra en éruption et une coulée de lave ravagea la région. Ce qui força une fois de plus les Espagnols à déménager leur capitale.

Ils choisirent une vallée à quelques kilomètres de là. Le 10 mars 1543, ils y fondèrent la ville de Santiago de los Caballeros de Guatemalas , l'actuelle Antigua Guatemala. Très vite, la nouvelle cité fut connue dans tout le royaume pour être la troisième plus belle ville des Indes espagnoles. Elle était entourée d'une nature verdoyante, d'impressionnantes montagnes et de magnifiques petites collines.

En 1549, elle fut le centre de l'administration militaire de la colonie, avant de devenir la capitale du Royaume du Guatemala. En 1558, plusieurs édifices correspondant au nouveau statut de la ville commencèrent à être érigés : des résidences privées, des bâtiments publics et de gigantesques églises. Plusieurs prêtres construisirent également des infrastructures pour venir en aide aux Mayas et aux plus défavorisés.

Au fil des années, la ville fut sujette à de nombreux séismes, surtout entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Celui de 1717 la laissa à moitié détruite. Et le tremblement de terre de 1773 a été, de loin, le plus violent. Il mena à la dévastation de la belle cité.

L'administration espagnole décida alors de déplacer la capitale du royaume vers un lieu plus sûr, l'actuelle ville de Ciudad de Guatemala. De prestigieux édifices furent ainsi abandonnés. Mais certaines populations, attachés à leur terre, décidèrent de rester pour reconstruire la ville.

Antigua aujourd'hui

Avec ses nombreuses maisons à toit de tuile, ses arbustes plantés le long des routes et ses rues pavées, Antigua ressemble à un vaste village de campagne. Chaque bâtiment respecte l'architecture coloniale d'antan. Chacun d'eux a une histoire à raconter. Accompagné d'un bon guide, découvrir ces édifices revient à plonger dans le passé du Guatemala et découvrir son paysage à l'aube XVIIe siècle.

Le Parque Central , un grand espace niché en plein cœur de la ville, est l'endroit idéal pour profiter du paysage et contempler les monuments aux alentours. Au nord, par exemple, on peut admirer le Museo del libro antiguo. À quelques mètres de là se trouve la Catedral San Jose. Inaugurée en 1680, elle possède une belle façade de style baroque et un intérieur magnifique, doté d'un grand retable doré. En empruntant une autre sortie, on aboutit à une petite ruelle conduisant aux ruines de l'ancienne cathédrale Primada de Santiago de los Caballeros. En se baladant entre ses colonnes, on se rend alors compte de la taille et de la splendeur qu'elle devait avoir au cours de la période coloniale. Face à la Catedral San Jose, le Museo de Arte Colonial fait découvrir un bel édifice d'époque et une merveilleuse cour intérieure.

Le Palacio de los Capitánes Generales , lui, se dresse au sud du Parque Central. Ce grand bâtiment jaune a été fondé en 1558. À l'intérieur, le musée de Santiago recèle une impressionnante collection d'objets appartenant à l'époque coloniale : des vestiges, un beau mobilier, mais aussi des armes. Le même bâtiment abrite également dans ses murs le siège de l'office du tourisme, la préfecture et le musée du Vieux livre.

À l'ouest du parc, le Convento Compañía de Jesús était autrefois un important complexe religieux. Il était réputé pour être l'un des plus illustres centres de formation du pays. Détruits par le tremblement de terre de 1773, bon nombre de ses édifices ont été magnifiquement réaménagés.

En se dirigeant plein nord, sur la 5e Avenida Norte, on passe devant le C hoco Museo , une boutique entièrement dédiée au chocolat du pays et à la vente d'objets-souvenirs. En remontant la même artère, on aboutit sur la célèbre rue Calle del Arco où se trouve l'une des cartes postales de la ville, l'Arco de Santa Catalina. De nombreux touristes aiment y prendre des photos pour marquer leur passage à Antigua.

En poursuivant sur la même rue, on débouche alors sur une grande place où se dresse l'Iglesia de La Merced. Son immense façade est réellement impressionnante, surtout en période de fête. En se promenant dans les ruines de son monastère, on découvre alors une gigantesque fontaine datant du XVIe siècle.

En se dirigeant à l'ouest depuis l'Iglesia de La Merced, en suivant la 6e Avenida Norte, on arrive alors devant les vestiges du Convento la Recolección. Ce couvent datant du XVIIIe siècle est également en ruine. Ses anciennes allées entièrement recouvertes d'un beau gazon confèrent un sentiment étonnamment apaisant. Cet endroit est tout simplement magnifique.

À l'autre bout de la ville se dresse une autre attraction phare d'Antigua , le Convento Capuchinas. Un mystère semble planer sur cet ancien couvent. Les ruines de son église, ses couloirs, ses portiques, sa cour intérieure et son beau jardin font penser au décor d'un film d'aventures.

L'ancienne capitale du Royaume du Guatemaala regorge de nombreux autres monuments qui ne demandent qu'à être visités. Parmi eux, le Convento de Santa Clara, le Monasterio de Santo Domingo, les ruines de l'Iglesia de la Concepción ou encore les vestiges de San Jeronimo. Il faut également passer à l'Iglesia San Fransco, la toute première cathédrale de la ville, puis admirer la façade de style renaissance de l'Iglesia Escuela de Cristo et contempler l'architecture baroque guatémaltèque de l'Iglesia Nuestra Señora del Carmen.

En prenant un taxi, on peut se balader dans les alentours de la ville. Notamment sur la Cerro de la Cruz. Au sommet de cette colline se dresse un monument représentant la Croix du Christ. En la dépassant, on découvre alors une vue panoramique sur la ville. Tout au loin, on peut voir l'impressionnant Volcán de Agua , la terreur d'Antigua. En se dirigeant dans cette direction, on aboutit à la municipalité de Santa María de Jesús. De là, on peut faire l'ascension du grand volcan. Cette aventure permet de découvrir la nature environnante et de s'offrir une vue imprenable sur presque toute la région. De là-bas, la ville semble n'être qu'un amas de graviers blanc et rouge. Au sommet, le fond du cratère forme une cuvette naturelle. Son paysage pierreux, son beau gazon et les quelques arbres dressés là, confèrent une certaine sérénité à cet endroit.

Le climat

Antigua bénéficie d'un climat tempéré. La température dans la région varie souvent entre 12 à 25°C. La saison des pluies débute au mois de mai pour se terminer vers le mois d'octobre. Le moment idéal pour y passer des vacances s'étend de décembre à mars, où les averses sont moins fréquentes.

Comment y aller ?

Pour vous rendre à Antigua, il vous suffit de prendre un taxi ou un Uber depuis Ciudad de Guatemala. La course varie souvent entre 150 à 300 Quetzals. Avec les cars touristiques, ce sont les moyens les plus sûrs pour parvenir à destination.

Les Tuk-tuks et les Chicken Bus coûtent relativement moins cher. Mais pour des raisons de sécurité, ils ne sont pas recommandés aux touristes.

Comment se déplacer dans la ville ?

À Antigua, vous pouvez choisir entre prendre un tuk-tuk, un taxi ou un bus. Une virée coûte respectivement 10 Quetzals, 20 à 35 Quetzals, et 3 Quetzals.

Bonjour

Je suis Alexia de "Kayala Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+50 256 353 656