Santa Cruz La Laguna

Santa Cruz La Laguna est une petite ville nichée sur la rive nord du célèbre lac Atitlán. Ses berges magnifiquement aménagées, son église centenaire et son architecture singulière font tout le charme de cette pittoresque municipalité. Ses habitants sont les descendants directs des anciens Mayas Kaq'chikel. Leur héritage culturel , leur dialecte et leurs artisanats sont encore bien présents dans cette paisible localité.

Histoire

Bien avant la colonisation, l'emplacement de la ville de Santa Cruz La Laguna était le territoire des Mayas Kaq'chikel. La légende raconte qu'ils vivaient dans un grand village appelé Chu´we Tinamit. S'étant installés dans la région au cours des premiers siècles de notre ère, ils étaient continuellement en conflit contre les Tzu'tujil sans parvenir à les vaincre entièrement.

Au cours du XVIe siècle, ils s'allièrent avec les étrangers espagnols pour remporter la guerre contre leurs ennemis de toujours. Après la victoire, les conquistadors exigèrent toutefois un important impôt qu'ils ne pouvaient payer. Les colons les soumirent alors à l'esclavage.

Quelques années plus tard, la Couronne lança un vaste programme visant à rassembler les indigènes dispersés à travers la colonie. Dans une même région, ceux qui parlaient la même langue étaient alors regroupés dans un même village, un "Doctrina". Bon nombre de prêtres catholiques avaient appris les dialectes des Mayas. Les Espagnols firent donc appel à eux pour les aider dans cette tâche.

Ainsi naquit la ville de Santa Cruz La Laguna. Les Mayas y recevaient l'éducation espagnole et étaient évangélisés par les prêtres. La localité grandit au fil des âges, sous le joug des colons, et ce, jusqu'à la proclamation de l'indépendance du pays. Au cours du XIXe siècle, la municipalité fut ravagée par un important glissement de terrain, puis reconstruite vers les hauteurs.

Santa Cruz La Laguna aujourd'hui

Après avoir traversé le lac Atitlán , visité les villes de Panajachel et de San Pedro, découvrir Santa Cruz La Laguna est une véritable surprise. Là, des passerelles en bois ont été aménagées le long des berges du lac. Y faire une petite balade confère un sentiment étrange, entre émerveillement et étonnement. À droite, on remarque la verdure, les rochers et quelques habitations aménagées un peu en hauteur. À gauche, on peut contempler l'étendue du lac et les montagnes qui l'entourent.

En empruntant un petit chemin pavé, on aboutit alors à ce qui semble être un petit couloir bordé par des murs de pierre et des lieux d'habitation. Des tuk-tuks garé près de la route peuvent conduire deux personnes à la fois pour une visite de la ville. En parcourant ses ruelles, on a l'impression que chaque maison a été "accrochée" à la montagne par un enfant désireux de créer un monde à part. Chacune d'entre elles diffère en taille et en architecture. Ses rues sont étroites et pavées de pierres.

Au cours de l'ascension, on découvre la place principale de la ville où une église centenaire a été érigée. Dotée d'une façade de style colonial , il s'agit de l'une des pl us vieilles chapelles de tout le pays. Plus loin, certains endroits, comme le Tzantzisotz ou le Tzansuj, offrent une vue magnifique sur les environs de la ville. On peut notamment y contem pler de loin les volcans Atitlán, Tolimán et San Pedro.

Les locaux parlent une langue étrange. Un curieux mélange d'espagnol et de ce qu'ils appellent le kaq'chikel , un dialecte hérité de leurs ancêtres Mayas. Ils tissent et vendent des tuniques multicolores en coton, des sacs en polochon ou encore des beaux paniers en rotin.

Au cours d'une balade, on apprend que plusi eurs villages font également partie de Santa Cruz La Laguna. Parmi eux, Tzununá possède une architecture similaire à celle de Santa Cruz. Admirées depuis le bateau, les berges de Jaibalito sont magnifiques. Et Chuitzanchaj est quasiment perché au sommet d'une montagne. Un certain endroit de ce hameau offre une vue spectaculaire sur le lac et ses environs.

Le climat

La ville de Santa Cruz La Laguna bénéficie d'un climat plutôt doux. Là-bas, le mercure oscille sensiblement entre 10°C en matinée et 25°C au cours de l'après-midi. Les averses sont moins fréquentes entre le mois de décembre et celui de mars.

Comment y aller ?

Pour se rendre à Santa Cruz La Laguna , il suffit de prendre un bateau à l'embarcadère de la ville de Panajachel. La traversée dure un quart d'heure et coûte dans les 25 Quetzals par personne.

Comment se déplacer dans la ville ?

Des tuk-tuk rouges circulent en permanence en ville. Pour se déplacer ou parcourir la région, il suffit d'en héler un. Le coût du trajet varie entre 10 à 20 Quetzals, dépendant de la distance à parcourir.

Bonjour

Je suis Alexia de "Kayala Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+50 256 353 656