Que faire à Lanquín ? - Directeur et fondateur
Que faire à Lanquín ?

Que faire à Lanquín ?

13 févr. 2024

Lanquín est un charmant village guatémaltèque, situé dans le département d'Alta Verapaz. Il s’agit d’une contrée lointaine, mais renommée pour son parc naturel de Semuc Champey et ses piscines naturelles… Envie de la découvrir ? Voici pourquoi aller à Lanquín au Guatemala !

 

Où est situé le village de Lanquín ?
  Que faire à Lanquín ?  

San augustin Lanquín (ou Lanquín) est une commune de 16 500 habitants, qui serait sûrement restée méconnue, n’eut été ce sublime Semuc champey national park, situé à 15 km au sud du village !

Aujourd’hui, ce petit village – juché à 880 mètres d’altitude – compte parmi les escales incontournables lors d’un voyage au nord du Guatemala. Il faut dire que sa réserve vaut vraiment le coup que l’on s’y arrête. (Re)découvert en 1950, puis classé monument national en 1999, ce parc ne cesse, depuis lors, de susciter l’intérêt…

Que voir et que faire à Lanquín?

Explorer le parc naturel de Semuc Champey

Les piscines naturelles
  Que faire à Lanquín ?  

Le parc naturel de Semuc Champey est un vaste territoire, lové au cœur de la région de Las Verapaces. Il est notamment prisé pour ses piscines naturelles aux eaux azur et turquoise. Composées de cinq bassins naturels, ces piscines forment, ensemble, un majestueux pont en forme d’escalier, de près de 300 mètres de long !

Autorisées à la baignade, ces cuves atypiques, et constituées de concrétions rocheuses, promettent de beaux moments de détente au cœur d’une nature verdoyante. Même si les piscines ne sont pas encore le lieu le plus touristique au monde, celles-ci commencent néanmoins à être assez renommées pour attirer une foule assez dense…

Un conseil ? Si vous voulez profiter des lieux en toute tranquillité et profiter de leur aspect sauvage : allez-y tôt le matin ! L’après-midi, à partir de 13h, les visites organisées commencent à affluer et à envahir l’espace…

La biodiversité

Ce conseil est d’autant plus précieux, si vous souhaitez observer la faune de Semuc Champey. Si les lieux sont assez calmes, vous aurez sûrement la chance d’apercevoir quelques animaux endémiques : le parc abrite pas moins de 100 espèces ornithologiques et une trentaine de mammifères, dont des singes et des coatis – de petits animaux semblables à des ratons laveurs.

Le mirador

Le site est également doté d’une superbe vue panoramique. Si vous souhaitez prendre de belles photographies (et jouir d’une vue d’ensemble, pour admirer l’escalier formé par les cinq piscines) : direction le mirador !

Accessible après environ 40 ou 60 minutes de marche à travers la jungle, ce spot se mérite… En effet, le sentier est assez ardu et glissant. Si vous prévoyez de monter, emportez donc des chaussures de randonnée lors de votre journée aux abords des piscines.

La rivière Cahabón
  Que faire à Lanquín ?  

Les cinq bassins sont alimentés par la rio Cahabón ; une rivière qui traverse le parc de Semuc Champey et longe sa superbe jungle luxuriante… Celle-ci est réputée pour ses superbes cascades. Le long de ses berges, vous trouverez par ailleurs des aires de pique-nique aménagées…

Pensez à emporter de quoi manger, car, malgré son attraction grandissante, le parc demeure un lieu encore sauvage, qui ne propose pas de lieux de restaurations, excepté quelques street-food à l’entrée du site. De plus, comme le parc est difficile d’accès, il est conseillé de rester une journée entière sur place.

 

Comment accéder au parc de Semuc Champey depuis Lanquín

Accéder à Semuc Champey n’est pas de tout repos, en raison de son emplacement reculé. Depuis le village de Lanquín, vous pourrez emprunter un pick-up (souvent bondé de monde) pour accéder au parc. Il s’agit de la solution la plus simple et la plus facile...

Vous préférez éviter la foule ? Il est aussi possible de louer un 4x4, mais sachez que conduire jusqu’à l’entrée du parc peut parfois se révéler difficile, à cause de la route (boueuse ou glissante). Avec ou sans chauffeur, le trajet dure environ 45 minutes.

Pour les amateurs de trek, le sentier pour accéder à l’entrée du site est aussi faisable à pied. Dans ce cas, comptez environ 2h30 de marche (et 600 mètres de dénivelé).

 

Visiter les grottes de Lanquin
  Que faire à Lanquín ?  

Grutas de Lanquín

Lanquín est aussi plébiscité pour ses grottes, situées dans le Parque Nacional. Connues pour abriter de nombreuses chauves-souris, ces cavernes sont aussi renommées pour leurs roches zoomorphes, issues de l’époque Maya.

K’anba Caves

À 30 minutes en voiture au sud de Lanquín, vous trouverez aussi les K’anba Caves. Celles-ci peuvent être visitées avec un guide… et une bougie ! À l'entrée du réseau, des chandelles sont distribuées à tous les visiteurs. À l’intérieur, vous découvrirez de superbes stalactites, stalagmites et des bassins, qu’il vous faudra parfois traverser à la nage – pensez à mettre votre maillot avant l’excursion !

 

Conseils de sécurité pour visiter les grottes de Lanquín

Notez que les grottes sont mouillées et très glissantes, aussi, il est préférable d’emporter une lampe frontale, afin de garder les mains libres pour réaliser la visite – et de pouvoir saisir les cordes qui jalonnent le parcours, si besoin. De même, ayez de bonnes chaussures, pour éviter les chutes. S’il pleut, reportez la visite.

 

Faire du tubing dans la rivière

Le tubing est une activité incontournable à Lanquín ! Le principe ? S’installer sur une grosse bouée circulaire et se laisser porter par les flots et les courants de la rivière Cahabón… Relaxante, atypique et pittoresque, cette activité permet aussi d’admirer la nature d’un autre point de vue. Pour cela, il suffit de louer un tube (environ 7 € pour une heure d’escapade).

Faire de la randonnée à pied ou à VTT
  Que faire à Lanquín ?  

Le parc de Semuc Champey est un lieu magique pour s’adonner à la randonnée pédestre et au VTT. Sauvage, celui-ci compte peu de sentiers balisés… Pour connaître les plus beaux parcours, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la population locale ou auprès de votre centre d’hébergement.

Quel que soit l’itinéraire, celui-ci vous permettra de découvrir la beauté de la jungle et un superbe panorama à l'issue de votre trek. Vue à 360°, plantation de bananes et de café, pitons rocheux, cascades : les terres guatémaltèques vous réservent plein de surprises.

Il existe des itinéraires pour tous les niveaux de marche, avec des balades d’une quinzaine de minutes, ou des parcours un peu plus longs et ardus, dotés de montées sportives.

Flâner au village et au marché

Enfin, lors de votre escale à Lanquín, prenez le temps de faire un tour au marché et de vous balader dans les ruelles aux maisons colorées (à la recherche de la Iglesia de San Agustín Lanquín).

Un dernier conseil ? Ne partez pas sans avoir découvert l’un des restaurants du village ni goûter à l’une des spécialités locales, comme le pepián – un ragoût de viande épicé, inscrit au patrimoine culturel national !

 

 

 

Audrey Denjean

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-François de "Mayan Zone". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+502 5050 9401