Richesse de la terre et des cultures

Richesse de la terre et des cultures

L’agriculture, qui emploie environ 55% de la main d’œuvre, reste la première activité économique du pays. Elle se présente de façon duale au Guatemala : le café, la banane, le cacao, la canne à sucre, l’huile de palme (qui a remplacé les anciennes plantations de coton) produits dans de grandes exploitations de la côte Pacifique (fincas), sont destinés à l’exportation. Le Guatemala est le 6ème producteur mondial de café. À ces latifundias s’opposent les petites propriétés qui se consacrent aux cultures vivrières peu productives (maïs, haricots, riz, blé) et à l’élevage.

La sylviculture est un important secteur de l’économie : les forêts du Guatemala produisent du bois d’ébénisterie, du baume, du chiclé (utilisé dans la fabrication du chewing-gum) et des huiles, destinés à l’exportation mais aussi consommés localement. Les bons fruits tropicaux sont nombreux (ananas, bananes, melon, mangues, papayes et autres). Les terres sont riches et le sol très fertile, même si on trouve néanmoins des nappes de pétrole et des petits gisements d’uranium et de mercure.

Il en est de même pour la biodiversité car le pays propose une faune et une flore riches et très diversifiées. Par exemple, le quetzal au plumage somptueux est l’oiseau symbole du Guatemala.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Alexia de "Kayala Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+50 256 353 656